Dossier - 13/12/2021

Différentes émissions de co2 par les différents transports existants

Il existe plusieurs moyens de transport. Qu’ils soient individuels ou communs, qu’ils volent ou qu’ils roulent ou même qui demandent un effort physique (les sportifs, on vous voit arriver !).

Tous ces modes de déplacement ont une empreinte carbone différente. Dans un contexte où nous devons limiter au maximum l’impact que chacun de nos actes a sur la nature, il est primordial de considérer chaque manière de se déplacer vers nos lieux de travail et autres trajets quotidiens.

Pour commencer, si on comparait les plus pollueurs d’entre eux..

Le plus polluant de tous les moyens de transport en ville reste la voiture. Avec 135 g de CO2 par kilomètre en moyenne, la facture de CO2 s’annonce lourde même pour de petits trajets !

Note à savoir, ce taux a nettement diminué depuis la réforme du bonus-malus écologique en 2020, la voiture ne devrait dégager que 95g/km pour rester dans les normes.

 

Pour les transports en commun, en première position, nous avons le bus  (à moteur thermique) avec 130g de CO2. Il reste un moyen bien plus écologique que la voiture à essence surtout en ville.

La solution la plus verte reste le métro et le tramway. Seulement 4,1 g de CO2  par kilomètre pour le tramway et 2,4 g/km pour le métro, ils restent une bonne alternative à la voiture à essence qui consomme environ 30x plus !

 

Dans les transports individuels les moins polluants, nous allons avoir les modèles électriques qui sont de plus en plus présents sur les routes notamment en free-floating pour les vélos et les trottinettes électriques en troisième position derrière la marche.

Les trottinettes électriques se démocratisent de plus en plus dans les villes, mais aussi en campagne pour sa vitesse (25 km/h) et pour le peu de place qu’elles prennent autant pour la plier et la ranger chez soi que pour prendre le train et la glisser sous son siège.

 

On reste à l’air libre et on rajoute de l’exercice physique avec le vélo sans assistance électrique.

Il est agréable avec les nombreuses pistes cyclables qui se sont déployées en ville et à la campagne. Il reste un des moyens les plus écologiques de se déplacer avec une émission de gaz à effet de serre d’environ 1g/km de CO2.

 

On ne manque pas de le rappeler, un des moyens de transport les plus écologiques pour se déplacer reste la marche (ou la course si vous êtes motivés). Ce transport vous permettra de ne pas dépendre des grèves et de faire de l’exercice ! Cependant, il faut prendre en compte plusieurs contraintes : votre lieu de travail est très loin et/ou la météo n’est pas très clémente.[JC5] Deux bonnes raisons de se tourner vers notre amie : la trottinette électrique facile à transporter et respectueuse de notre environnement.

logo-roule-raoul

38 Boulevard Arago - 75013 Paris

Retrouvez nous
sur nos réseaux