Histoire des EDPM - 21/05/2021

Mais d’où viennent les trottinettes ?

L’histoire de la trottinette électrique qui est… bien plus vieille que ce que l’on croit 😉

Commençons tout d’abord par notre bonne vieille trottinette. Celle qui nous a amusés pendant des heures dans la rue ou sur les parkings et qui divertit toujours les enfants.

Au début des années 1930, la trottinette était en bois (souvent sans frein) et destinée à occuper les enfants de riches familles qui trouvaient le temps long.

Ensuite vers les années 1950, les trottinettes deviennent un vrai moyen de locomotion urbaine, avec même l’apparition d’une pédale qui fait tourner la roue arrière ce qui permet de ne pas poser le pied par terre tout le temps.

Elles tombent ensuite aux oubliettes, car son format n’était pas adapté et lourd à transporter.

À la fin des années 1990, la trottinette renaît de ses cendres, grâce à la confection de nouveaux modèles plus légers et pliables. Elle devient une alliée incontournable pour les jeunes et même chez les hommes d’affaires notamment dans les pays anglo-saxons.

La trottinette a cet avantage qu’elle est facilement transportable et permet donc l’intermodalité (l’utilisation de plusieurs modes de transport pour un trajet).

autoped-histoire-trottinette
Florence Norman, une "suffragette", sur sa trottinette à moteur en 1916, se rendant au bureau à Londres.
La trottinette est un cadeau de son mari, le journaliste et politicien libéral Sir Henry Norman.

Et la trottinette électrique dans tout ça ?

Et bien elle arrive en 1915 aux États-Unis d’Amérique. Créée par Arthur Hugo Cecil Gibson, elle s’appelait l’Autoped. Cette trottinette motorisée fonctionnait grâce au gasoil qui était rationné en ces temps de guerre. Elles étaient utilisées par les facteurs de New York ainsi que de nombreux autres services comme la police par exemple.

Elle est ensuite devenue populaire au sein des gangs, car l’Autoped permettait de fuir la police rapidement à travers la foule et les rues étroites.

Cette version de la trottinette fut produite jusqu’en 1921.

Cependant, l’entreprise Krupp en Allemagne reprit la fabrication en 1919 jusqu’en 1922.

En 1916, Sir Henry Norman offre à son épouse pour son anniversaire une Autoped. Florence Norman l’utilisa pour se rendre à son travail à Londres. Et elle déclara à la presse « Quiconque sait faire du vélo, sait conduire une trottinette motorisée »

Sir Henry Norman se rend à la Chambre des Lords en Autoped et il décida de s’associer à l’inventeur Archibald Low pour développer son propre modèle. C’est alors que la Norlow naît en 1919, elle ressemble énormément à l’Autoped.

 

Timothy Porter - Agent de police chargé du trafic à Newark. NJ. roulant sur son Autoped pour débloquer
les débuts d'encombrements..

Vers la fin des années 1980, le perfectionnement des petits moteurs à essence dans l’industrie des débroussailleuses a permis d’adapter ces moteurs sur des trottinettes.

Ce qui a donné naissance à de nouvelles disciplines sportives aux États-Unis comme des courses de distance sur route, des courses sur circuit ou des compétitions de sauts acrobatiques.

Depuis 2017, c’est le début de la démocratisation des trottinettes électriques avec l’arrivée de Lime et de son service de trottinette en libre-service. Ce service présente un avantage considérable, car l’utilisateur n’a aucune contrainte par rapport à l’entretien et l’achat de l’engin. Le seul coût est celui de la location et l’inconvénient est qu’on n’est jamais sûr d’en trouver une près de nous et en bon état.

Et maintenant, elles sont de plus en plus présentes dans les rues des grandes agglomérations avec des modèles personnels, plus puissants.